Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Rouleau Compresseur Russe

Rouleau Compresseur Russe

par liane, le 11/02/2005 à 15:54 - 3772 visites

Pouvez-vous me rappeler dans quel journal, pendant la dernière guerre, est apparue cette expression pour qualifier l'avancée des Russes sur l'Allemagne? Merci.

Réponse de

par gds_cdp, le 11/02/2005 à 18:31

Réponse du service Guichet du Savoir


S'il n'est pas évident de déterminer quel journal de presse a le premier employé cette expression, il est en revanche certain qu'elle le fut pour la première fois lors de la Première guerre mondiale et non lors de la dernière, et qu'elle a participé d'une propagande destinée à accréditer l'idée d'une guerre éclair :

[i]Le " Rouleau compresseur "russe est un très vaste mouvement de la cavalerie russe qui devait déferler à travers les plaines de l'Allemagne orientale. [/i]
source : Commission scolaire de Montréal.


[i]En août 1914, La Russie a mobilisé plus de 10 millions d'hommes, mais le « rouleau compresseur » russe sur lequel le commandement français avait fondé beaucoup d'espoirs s'est avéré illusoire.
En réalité la Russie ne parvint à acheminer que 7 millions d'hommes sur le front et seulement 1 million en première ligne.
Les armées russes mal équipées, mal armées, mal préparées, mal commandées, constituées essentiellemnt de paysans peu motivés au combat, ont été battues par les Allemands dès le 30 août 1914 à Tannenberg.
En 1915, le front était percé de toutes parts ; la Pologne et la Lituanie étaient occupées par les Allemands qui atteignaient la Berezina.
Les armées russes avaient subi d'énormes pertes : 1 million de morts, 900 000 prisonniers, de très nombreux blessés.
C'était la fin de l'illusion d'une guerre courte et facile, l'enlisement dans une guerre longue, totale, que la Russie n'avait pas les moyens d'assumer.[/i]
source : La Russie dans la 1ère Guerre mondiale, CRDP de Reims.

[i]L’idée simpliste, véhiculée par la presse à la veille et au début du conflit, très largement répandue dans l’opinion publique, que cette guerre moderne serait industrielle, particulièrement violente, financièrement très coûteuse et donc forcément courte s’insinua de façon tenace dans presque tous les esprits. Du côté français, au moins dans les premiers temps de la guerre, le fait que les forces austro allemandes aient à se battre sur deux fronts à la fois, a pu également conforter l’idée d’une guerre courte puisque le « rouleau compresseur russe » faciliterait la tâche des forces de l’Entente. La présente communication voudrait mettre en lumière un autre aspect de ces illusions ou malentendus chronologiques et montrer combien la perception du temps fut aussi modifiée, perturbée et même altérée dans le monde des combattants de la Grande Guerre.[/i]
source : Fédération des Sociétés d'Histoire de l'Aisne, in Jean-François JAGIELSKI : « Modifications et altérations de la perception du temps chez les combattants de la Grande Guerre ».

En 1914, quatre grands journaux dominaient le marché : Le Petit Journal, Le Petit Parisien, Le Journal et Le Matin. Nous ne disposons pas de version informatisée de ces journaux et une recherche manuelle serait trop longue. A vous de voir si l'un de ces titres vous évoquent un souvenir.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact