Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Licteur

Licteur

par comex, le 12/02/2005 à 19:49 - 2767 visites

Bonjour,
pourriez-vous me dire de quoi étaient composés les faisceaux des licteurs ,ainsi que la relation symbolique entre ces objets et ceux qui les portaient ? blink.gif

Réponse du Guichet du savoir

par bml_civ, le 15/02/2005 à 12:55

Réponse du Département Civilisation

Le Dictionnaire des antiquités romaines et grecques d’Anthony Rich, réédité en 1987, nous donne les éléments suivants :

[i]« Licteur, officier public attaché à quelques magistrats romains, qu'il précédait toutes les fois qu'ils sortaient ; vingt-quatre marchaient devant un dictateur, douze devant un consul, un decemvir ou un tribun militaire, six devant un préteur, et un devant une vestale.
Le licteur portait, dressés et appuyés sur l'épaule gauche, les faisceaux (fasces) et à la main droite une baguette (virga) avec laquelle il écartait toute personne obstruant la voie publique, et frappait aux portes de ceux que le magistrat visitait. Dans la ville, il portait la toge et les faisceaux sans la hache (securis)… ; mais hors de Rome il portait le manteau militaire (sagum ou paludamentum) et la hache était attachée à ses faisceaux… »[/i]

Les faisceaux : [i]« on s'en servait pour battre les malfaiteurs avant l'exécution. Ils se composaient de baguettes de bouleau (Plin. H.N. XVI, 30) ou d'orme (Plaut. Asin. III, 2, 29), assemblées et liées tout autour avec des courroies en forme de fascine. Sous les rois et dans les premières années de la république, on plaçait aussi au milieu des baguettes une hache (securis) ; mais, après le consulat de Publicola, aucun magistrat, excepté le dictateur (Liv. II, 18) n'eut le droit d'avoir les faisceaux avec hache dans la ville de Rome (Cic. De Rep. II, 31 ; Val. Max. IV, 1, 1) : en effet, ils ne furent plus donnés qu'aux consuls à la tête de leurs armées (Liv. XXIV, 9), et aux questeurs dans leurs provinces (Cic. Planc. 41). »[/i]

Sur le site Méditerranées, vous trouverez la reproduction d’extraits de cet ouvrage consultables en ligne, d'où sont tirés les passages ci-dessus. Un index alphabétique vous permettra de les retrouver facilement.

user posted image
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
cron
mentions légales - contact